6 étapes pour une communication efficace sur les réseaux sociaux

6 étapes pour une communication efficace sur les réseaux sociaux
Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La meilleure communication sur les réseaux sociaux ne suffira pas à vendre votre livre.  Ça, c’était pour capter votre attention et pour clarifier les choses dès le départ.

La communication sur les réseaux sociaux n’est qu’un outil, la pièce d’un puzzle beaucoup plus grand, qui ne vous permettra de réaliser que des objectifs précis à court terme, et non d’atteindre votre objectif à long ou moyen terme, à savoir vendre votre livre.

Oubliez donc les formules magiques du genre : « Poste trois photos de ton livre sur Instagram et les gens vont se jeter dessus ». Si vous n’avez pas monté une stratégie marketing solide et cohérente en amont de tout cela, votre communication sur les réseaux sociaux sera aussi efficace qu’une bouteille de Chanel n° 5 pour repousser les moustiques.

(Lisez l’article : « 10 erreurs marketing à bannir »)

Avant de commencer, je vais le redire au risque de me répéter, vous devez avoir un objectif clair en tête tout comme une idée du message que vous voulez faire passer à vos lecteurs.

Si vous n’êtes pas encore passé par cette étape essentielle, c’est le moment ou jamais de vous y coller, car sans cela vous ne ferez que gesticuler dans le vent.

Étape 1 : Définissez un objectif clair

Que voulez-vous ?

Je ne vais pas vous faire l’affront de répéter comment fixer un objectif. C’est un sujet que j’ai assez traité (pour les retardataires, vous pouvez lire l’article «  Comment se fixer un objectif »).

Maintenant, prenez un peu de hauteur, considérez votre objectif et posez vous cette question : comment les réseaux sociaux peuvent m’aider à l’atteindre ?

Par exemple, si vous voulez augmenter votre crédibilité et votre légitimité en tant qu’auteur, participer à des interviews et être invité par des blogueurs et vlogueurs alors votre communication sur les réseaux sociaux devra vous mettre en relation avec les bonnes personnes et développer votre réseau personnel.

Si votre objectif est de décrocher des chroniques et des avis de lecteurs, vous publierez du contenu visant à encourager vos lecteurs à se faire leur opinion et à le faire connaître sur Amazon.

Si vous voulez développer la taille de votre liste email, vous pouvez facilement faire la promotion du bonus gratuit que vous proposerez en échange de l’adresse email de vos lecteurs. En fait, Facebook dispose même d’un type de campagne publicitaire fait spécialement pour cela.

Combien en voulez-vous ?

Maintenant que vous savez dans quelle direction doit pointer votre communication sur les réseaux sociaux, vous devez déterminer quelle quantité vous visez.

Combien de personnes voulez-vous atteindre ? Combien de signes d’interactivité comme des likes, des partages ou des commentaires ? Combien de clics ? Etc.

Pourquoi avez-vous besoin de tout cela ? Mais pour savoir si votre communication a fonctionné. Pour évaluer son impact et essayer de faire mieux la prochaine fois.

La bonne nouvelle, c’est que la plupart des réseaux sociaux proposent des outils d’analyse qui vous donneront tous ces chiffres. Cela vous permettra de déterminer des éléments simples, mais primordiaux, comme :

  • Les contenus qui suscitent le plus d’interaction,
  • Les réseaux sociaux qui fonctionnent le mieux pour vous,
  • Les jours et heures de publication où vos lecteurs sont les plus réactifs.

Étape 2 : Choisir ses réseaux sociaux

La pire erreur à faire, c’est de vouloir être partout et tout le temps. Voilà deux raisons à cela :

1# Il vaut mieux choisir un ou deux réseaux et s’en occuper correctement, que de se disperser aux quatre vents. S’occuper d’un réseau prend du temps et vous ne pourrez pas être partout. Privilégiez la qualité sur la quantité.

2# Votre décision d’utiliser Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest ou YouTube ne dépend pas que de l’objectif fixé à l’étape précédente, mais aussi du choix de votre cible.

Quel intérêt d’avoir une super communication sur Twitter si les fans de votre genre sont tous sur Instagram ? Soyez là où vos fans seront.

Si vous ne savez pas lequel choisir, si vous n’avez aucune idée du réseau sur lequel trouver vos lecteurs, alors optez pour Facebook. Contrairement à ce que l’on peut lire parfois, Facebook reste encore le réseau social le plus populaire au monde avec 1,79 milliard d’utilisateurs actifs chaque jour. Tout ou partie de votre cible s’y trouve forcément.

Facebook reste le plus utilisé des réseaux sociaux
Image par Gerd Altmann de Pixabay

Étape 3 : Donnez un coup de jeune à votre page

Votre page ne doit pas donner l’impression d’être une vieille étagère débordant de vieux machins couverts de poussière. Elle doit être dynamique, produire des publications plusieurs fois par semaine et se refaire une beauté une fois de temps en temps.

Pour cela, vous pouvez planifier certains moments clés dans votre vie d’auteur qui seront autant de déclencheurs à un petit ravalement de façade. Voici quelques exemples :

  • L’annonce de la sortie prochaine d’un nouveau livre,
  • Le jour où votre livre est disponible en précommande,
  • Le jour où votre livre est publié,
  • À chaque fois que vous lancez une promotion sur un de vos livres.

En plus de rafraîchir votre biographie, vos liens externes et votre bibliographie, n’oubliez pas de changer votre photo de profil et votre photo de couverture.

(Lisez l’article : « Comment écrire une biographie qui déchire »)

Les photos de couverture sont un excellent support pour faire la promotion d’un nouveau livre ou d’une offre promotionnelle. Bien sûr, vous ne devez pas omettre certains éléments comme la photo de la couverture, une phrase d’accroche et les endroits où on peut le trouver, mais pour le reste vous pouvez vous montrer aussi créatif que vous le voulez.

Étape 4 : Définissez votre contenu

On commence (enfin) à rentrer dans le vif du sujet : Quel contenu ? Quel format ? Quelle fréquence ? Bref… quelle communication sur les réseaux sociaux allez-vous lancer ?

Le plus simple est de commencer avec une petite séance de brainstorming. Balancez toutes les idées qui vous viennent sur une feuille de papier. Pas d’autocensure, pas de filtre. Notez tout ce qui vous vient. Vous ferez le tri plus tard.

Vous pouvez également chercher des idées avec une bonne mindmap, très utile pour stimuler la créativité et vous donner des idées que vous n’auriez jamais eues sans.

Pour en savoir plus, lisez l’article « Ecrire un livre avec le Mindmapping »

Quelle que soit la méthode que vous utiliserez pour trouver des idées de contenu, vous ne devez jamais, jamais, JA-MAIS perdre de vue votre objectif du départ. À dire vrai, votre objectif doit être le titre de votre mindmap ou bien être affiché en grand sur le mur du bureau pendant votre brainstorm.

Quel contenu devez-vous partager pour atteindre cet objectif tout en montrant votre personnalité ? C’est la question à 1 million d’euros.

Le truc, souvent, est de provoquer la communication et de l’exploiter plutôt que d’essayer de la contrôler.

Quel contenu ?

Si vous êtes l’auteur d’un livre pratique, vos publications seront naturellement orientées sur le sujet de votre livre. Si votre livre parle de régime, vous partagerez des recettes de cuisine allégées. Si votre livre parle de développement personnel, vous partagerez des phrases inspirantes ou motivantes, etc.

Si vous êtes un auteur de fiction, vous pourrez partager du contenu sur vos personnages, vos sources d’inspiration, le thème de votre livre, son sujet, des anecdotes, etc.

(Lisez l’article : « Sujet et thème d’un roman : les fondations »)

Le but est d’attirer l’attention tout en incitant les internautes à s’intéresser à votre livre, à vos personnages ou à son contenu. Plutôt que d’essayer absolument de lui vendre votre livre, essayer avant tout de lui procurer une expérience et un avant-goût de ce qui l’attend.

une bonne communication sur les réseaux sociaux, c'est faire connaître une expérience à votre lecteur
Image par Luisella Planeta Leoni de Pixabay

Quel format ?

Il y a une multitude de formats différents qui peuvent vous aider dans votre communication sur les réseaux sociaux.

Bien sûr, il y a les grands classiques : partage d’article de blogs, image et vidéo. Mais vous pouvez également vous lancer dans des Lives vidéos, des webinaires, des podcasts, des infographies, des séances de questions/réponses, des interviews d’experts, des sondages, des citations, des quizz, des enquêtes, etc.

Essayez de varier les formats afin de garder une certaine fraîcheur et de maintenir l’intérêt pour votre page. Soyez utile, stimulant et plein d’humour. Prévoyez vos événements à l’avance, puis faites les annonces appropriées pour créer une anticipation. Plus important encore, parlez toujours des besoins et des désirs de votre lectorat cible.

Quelle fréquence ?

Quand vous allez évaluer le nombre de publications que vous allez partager, ne voyez pas trop grand. N’oubliez pas que la communication sur les réseaux sociaux consomme beaucoup de temps et d’énergie.

La clé est la régularité plus que la quantité. Si vous planifiez 200 super publications sur Facebook, vous risquez de le faire au détriment d’un autre élément important de votre stratégie marketing dont la communication n’est qu’un aspect.

La qualité sur plusieurs réseaux reste préférable à la quantité sur un seul, et n’oubliez pas que, si vous avez besoin d’aide, vous pouvez toujours faire appel à des assistants pour auteur. Si vous en cherchez une, je vous recommande Émilie Varrier de Soutien Administratif pour auteur.

Qu’est-ce qu’une bonne communication sur les réseaux sociaux ?

Voici, en synthèse, les caractéristiques d’une bonne publication :

  • Il est convaincant, pertinent et intéressant,
  • Il cible votre public,
  • Il est authentique et fidèle à votre personnalité,
  • Il contient des images accrocheuses lorsque cela est possible,
  • Il utilise une vidéo de haute qualité le cas échéant,
  • Il contient des liens pertinents,
  • Il inclut une utilisation naturelle des mots-clés,
  • Il contient un appel à l’action,
  • Il ne contient pas de fautes d’orthographe ou d’erreurs grammaticales

Enfin, votre contenu doit être adapté à la plateforme sur laquelle il est partagé : des vidéos bien cadrées sur YouTube, des images carrées sur Instagram, des images en mode portrait sur Pinterest, des publications courtes sur Twitter, etc.

Toutes les publications ne sont pas pour toutes les plateformes.

Pour une bonne communication, il faut utiliser les bons outils
Image par Steve Buissinne de Pixabay

 

Étape 5 : Créez un planning éditorial

C’est l’étape « Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais. », car je l’avoue, je ne le fais pas assez.

Pourtant je peux vous garantir que c’est un mal nécessaire. Ce n’est pas le jour de publication prévue que vous devrez vous poser la question « Alors, qu’est-ce que je publie aujourd’hui ? » Quand le jour J arrive, il est déjà trop tard pour se poser cette question, et ce genre de fonctionnement ne peut vous amener qu’à deux issues :

1 — Vous publiez n’importe quoi pour publier quelque chose, mais votre publication est rarement un pas en avant vers votre objectif,

2 — Vous séchez et vous ne publiez rien,

Personnellement, j’opte toujours pour la première option. Il est assez difficile comme ça d’attirer l’attention des gens et des publications sporadiques peuvent vous coûter cher en visibilité. La régularité est la clé.

Mais le meilleur moyen d’éviter ces deux mauvaises options est d’établir un calendrier éditorial.

Pour cela, un simple tableur Excel fait l’affaire. Tout ce qu’il a besoin de contenir, c’est :

  • Les plateformes de réseaux sociaux que vous utiliserez pour votre communication
  • Votre objectif en grosses et grasses lettres
  • La date à laquelle vous publierez le message
  • L’heure de la journée à laquelle vous publierez le message (c’est-à-dire lorsque votre audience est la plus active)
  • Le type de format de contenu du message (texte, image, vidéo, sondage, etc.)
  • Quand vous mesurerez les statistiques de publication et les résultats

Parce que c’est vous, je vous offre un tableur qui vous permettra de planifier vos publications avec tous les éléments nécessaires.

Si vous me promettez de l’utiliser, je m’engage à le faire aussi 😊

Cliquez ici, et tout ce que vous aurez à faire c’est remplir les cases (le plus facile quoi 😉 )

Une fois votre planning terminé, vous pouvez en automatiser la publication avec des outils de publications programmées comme LATER.

Gratuit jusqu’à un certain nombre de publications, Later vous permettra de programmer la publication de vos contenus sur les plus grands réseaux sociaux existants.

Later vous permet de planifier votre communication sur les réseaux sociaux

Étape 6 : Concentrez-vous sur l’engagement

L’engagement de votre audience est au moins aussi important que la qualité de votre contenu.

Vous pouvez automatiser la publication de vos contenus avec Later, mais vous ne pourrez jamais remplacer une conversation authentique et significative. Vous devrez consacrer 15 ou 20 minutes, chaque jour, pour liker les commentaires de votre audience, répondre aux commentaires, répondre aux questions et suivre les conversations.

Comme il est facile de se laisser emporter par la vague des réseaux sociaux et d’y passer tout votre temps, je vous suggère de vous fixer une limite quotidienne que vous ne dépasserez pas.

Quand vous ferez l’inventaire de toutes les actions (numérique et traditionnelles) mises en œuvre pour promouvoir votre livre, vous constaterez sans doute que la communication sur les réseaux sociaux prend une place assez centrale. Et c’est normal.

Vous faites une soirée de lancement pour votre livre ? Vous partagez la vidéo.

Vous recevez une chronique d’un blog littéraire ? Vous la partagez.

Vous faites une interview ? Vous partagez.

Il est donc facile de se laisser submerger par la communication sur les réseaux sociaux et d’y passer tout son temps. Mais n’oubliez pas qu’il ne s’agit que d’UN outil dans votre stratégie marketing et qu’elle doit rester dans la continuité du reste de vos efforts.

Maintenant, dites-moi : Que publiez-vous sur vos réseaux sociaux ? Quelle plateforme choisissez-vous et pourquoi ? À quelle fréquence publiez-vous ?

Dites-le-moi dans les commentaires.

 

 

 

 

 


Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire