Promouvoir son livre | Déchaînez le pouvoir du gratuit.

Promouvoir son livre | déchainez le pouvoir du gratuit
Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour l’aider à promouvoir son livre, on recommande souvent à un auteur de se montrer généreux… et c’est une excellente stratégie. Le marketing du gratuit. Les auteurs distribuent de plus en plus leur contenu gratuitement dans des opérations promotionnelles qui boostent les ventes et le chiffres d’affaires : les livres permafree (« toujours gratuit »), les aimants à lecteurs, les ARCs (« Advanced Review Copies » ou « versions en avant-première ») ne sont que le sommet de l’iceberg.

Alors où en-êtes-vous par rapport à la stratégie du gratuit ? Devriez-vous sauter sur l’occasion ? Est-ce que tout cela permet vraiment de vendre son livre ? Faisons le tri de tout ça.

L’impact de la pandémie COVID et des confinements ont provoqué de nombreux changements économiques en très peu de temps, avec une augmentation des achats en ligne pour des raisons malheureusement évidentes.

Cela veut aussi dire qu’il y a beaucoup de nouveaux utilisateurs d’ebooks qui attendent qu’on vienne les chercher.

Tout comme cette première vague en 2010/2011, les lecteurs d’aujourd’hui réagissent bien aux offres promotionnelles gratuites et aux réductions. Beaucoup de gens ont moins de revenus disponibles aujourd’hui – ou s’inquiètent de ne pas en avoir assez à l’avenir, et se faire plaisir avec un ebook gratuit est d’autant plus tentant qu’on peut les lire sur sa tablette ou son téléphone.

Inspirées par le marketeur américain David Gaughran, voici 9 méthodes pour déchaîner le pouvoir du gratuit en 2021, pour que vous puissiez vous aussi profiter de ce boom de nouveaux lecteurs, augmenter votre réseau, et vendre plus de livres aussi.

Car oui, tous ces chasseurs du gratos veulent bien aussi dépenser leur argent… si vous savez les appâter.

Promouvoir son livre : gratuit

La méthode la plus évidente et la plus facile pour promouvoir son livre avec la puissance du gratuit, c’est de faire une promotion gratuite. Mais c’est n’est pas toujours aussi simple que cela puisse sembler.

Chez les vendeurs non Amazon, il faut simplement mettre le prix à 0, ou programmer le prix à 0,00 pour la date à laquelle vous souhaitez lancer votre promotion.

Pour les vendeurs Amazon, c’est plus compliqué. Le géant américain n’est pas surnommé le « radin de la Silicon Valley » pour rien. Amazon ne vous laissera pas mettre des prix à zéro directement. Il faut attendre qu’il passe à 0 chez un autre vendeur, et puis demander à KDP d’aligner le prix au nom de la loi du prix unique…

… et comme ils n’aiment pas du tout cela, il ne faut pas avoir peur d’insister avant qu’ils ne s’y résignent. (soupir)

L’exception à cette longue démarche, c’est si vous êtes inscrits à KDP Select. L’auteur peut alors facilement promouvoir son livre à 0 euro en passant par Kindle Free Promotion, mais il y a un paquet de restrictions. La plus importante étant la promesse d’exclusivité de votre ebook sur Amazon.

Si vous êtes auteur de plusieurs romans d’une même série, la logique de base derrière une promotion gratuite c’est d’envoyer des ventes vers vos autres livres. Le lecteur lit gratuitement le premier tome, il aime, il achète les suivants. Si vous êtes exclusivement chez Amazon vous pouvez profiter facilement de cet avantage. Cela peut également générer une montée en pique des pages lues sur Kindle Unlimited, si vous arrivez à générer assez de téléchargements.

Dans tous les cas, comme pour tous les types de promotion, il est fortement recommandé de faire la pub de votre promotion gratuite pour espérer avoir un impact. Il y a toute une sélection de sites de promotions de livres et de groupes Facebook où vous pouvez mettre en avant votre promotion gratuite.

Tapez « ebook gratuit » dans la barre de recherche de Facebook et vous aurez l’embarras du choix 😉

Un petit conseil : commencez à planifier environ 30 jours avant pour que vous ayez toute la liste de sites pour faire vos choix.

Promouvoir son livre avec un ebook gratuit
Image par Myriams-Fotos de Pixabay

Toujours gratuit : le Permafree

Si un auteur est parfois méfiant à l’idée de promouvoir son livre gratuitement, il est horrifié à l’idée de faire don de son livre indéfiniment.

Et pourtant c’est l’une des meilleures façons, et aussi l’une des moins chers, pour attirer le regard sur votre travail dans un marché encombré. Et c’est très efficace pour accrocher des lecteurs sur un personnage dont les aventures se dérouleront sur plusieurs livres.

Une ouverture de série gratuite de façon permanente — ou permafree — est une stratégie de tarification d’ebook établie et efficace. Et très populaire avec les auteurs de série.

Bien sûr, cette stratégie n’est efficace que si vous avez plusieurs livres à vendre. Mais si vous avez écrit une série ou si vous avez l’intention de le faire — et vous devriez, si vous voulez vendre des livres — alors rendre votre premier livre permafree est quelque chose auquel vous devriez réfléchir très sérieusement pour la promouvoir de façon permanente.

Au cas où l’idée de rendre votre livre gratuit dès son lancement vous fait sortir des boutons, sachez que ce n’est pas ainsi qu’il faut procéder.

Commencez par vendre votre premier tome au plein prix. Et puis, alors que les autres livres sortent, vous baissez le prix du premier livre. Certains auteurs ne jurent que par le premier livre à 0,99 €, alors que d’autres font l’éloge du gratuit.

Ne vous précipitez pas pour faire votre choix entre ces deux options, vous pouvez expérimenter. Mais évitez de trop vous fixer sur un prix ou une échelle de tarifs précis (ex. : « mon livre vaut plus qu’un café »). En faisant ainsi, vous risquez de passer à côté d’une hausse importante de vos ventes globales pourtant très accessible.

Expérimenter, et être flexible, c’est la clé pour promouvoir son livre efficacement. Et en 2021, quand les offres gratuites sont plus chaudes que jamais, avoir un livre permafree peut énormément agrandir votre public. Et cela peut énormément booster votre revenu quand vos lecteurs dévoreront toute votre série.

Si vous vous inquiétez de l’effondrement de l’industrie du livre en raison de tous ces ebooks autoédités gratuits ou presque, alors je vous recommande de vous intéresser à l’histoire de la tarification des livres de poche qui avait donné lieu à une énorme croissance du nombre de lecteurs.

Le bonus gratuit (ou aimant à lecteurs)

L’aimant à lecteurs est un bonus gratuit qui encourage les lecteurs à souscrire à votre newsletter. Il s’agit souvent d’une histoire ou d’un livre gratuit, mais cela peut vraiment être de tout. Ici, certains auteurs ont été très créatifs. Les lecteurs les adorent. C’est un excellent moyen de découvrir le style et l’univers d’un auteur sans prendre de risque.

Lisez l’article : « Comment construire une liste email en 6 étapes »

Mais pour vraiment attirer les lecteurs en grands nombres, sachez que les bonus les plus efficaces ont deux choses en commun. Ils sont attirants, et ils sont exclusifs.

Comment rendre votre bonus attirant ?

Pour commencer, la partie attirante : une histoire courte suffira, une nouvelle sera plus qu’efficace, mais un livre entier est le plus attirant pour les lecteurs — toutes choses égales par ailleurs, bien sûr. Mais la longueur de votre bonus n’est pas le point le plus important. Ce qui compte le plus, c’est que l’histoire de votre bonus soit rattachée à votre série principale, le monde dans lequel vous écrivez, ou un de vos personnages principaux.

N’oubliez pas que votre bonus a deux rôles : attirer les nouveaux lecteurs et encourager ceux que vous avez déjà de s’abonner à votre liste email.

Si vous rattachez bien votre aimant à l’univers de vos livres, il sera d’autant plus efficace. Les lecteurs que vous avez déjà voudront toujours passer plus de temps dans l’univers que vous avez créé. Et les nouveaux lecteurs qui aiment votre bonus voudront en savoir plus sur vos personnages et l’univers que vous avez créé.

Certains auteurs vont plus loin et font deux magnets — un pour les lecteurs qu’ils ont déjà et un pour les nouveaux. C’est une stratégie particulièrement efficace si vous avez plein de petits morceaux d’histoires qui trainent et que vous ne savez pas quoi en faire. Et très malin aussi si vous utilisez les pubs Facebook pour agrandir votre liste de diffusion.

Pourquoi votre bonus gratuit doit être exclusif ?

Vos abonnés ne doivent trouver votre livre gratuit nulle part ailleurs que sur votre site internet. Même pour de l’argent ! Ne le vendez pas sur Amazon, ou ailleurs.

Attirant… et exclusif. Si vous mettez ces deux-là ensemble, vous avez un magnet très puissant.

Sur votre site, proposez votre bonus via des formulaires copywrité et optimisé. N’oubliez pas que 90 des internautes qui viennent sur votre site pour la première fois n’y retourneront jamais. Il faut donc les attraper quand ils passent. Ensuite, faites-en la pub au début et à la fin de vos livres, et sur vos réseaux sociaux.

Oui, vous avez bien lu. Il faut promouvoir son livre, même quand il est gratuit, car si personne ne sait qu’il existe alors personne ne viendra le réclamer.

Il y a plus de ressources sur l’email à la fin de cet article. Mais au cas où vous vous posez la question, j’utilise Active Campaign pour gérer mes newsletters et ThriveLeads pour distribuer mon bonus. Ce sont deux services de qualité, mais payants. Si vous souhaitez commencer votre liste email sans débourser un centime, je vous suggère le logiciel SendingBlue ou Mailchimp.

Si vous voulez voir comment tout cela se déroule en pratique, vous pouvez vous abonner à « Écrire Et Être Lu » en cliquant ici. Vous y verrez ma page de souscription, ma séquence de bienvenue, comment je distribue mes bonus (oui, il y en a plusieurs)… Et vous aurez des conseils de marketing gratuits tous les dimanches si vous décidez de rester (je ne vous en voudrai pas si ce n’est pas le cas).

Promouvoir son livre avec sa liste email
Sendingblue ou mailchimp, les deux logiciels gratuits d’emailing pour se lancer

ARCs

Un ARC (Advanced Review Copies – ou Copies en Avant-Première) c’est la pratique de distribuer des copies gratuites de votre livre en amont de sa sortie à une sélection de lecteurs que l’on appelle « équipe de soutien » — en général pour en avoir la critique, mais aussi pour créer le buzz.

C’est une pratique de longue date dans le monde de la publication traditionnelle sur papier. Et c’est quelque chose qui a fait ses preuves dans le monde digital de l’autoédition, grâce à son cout très bas et à son efficacité à générer des critiques, des chroniques et des avis clients sur les plateformes de vente.

Parfois les auteurs craignent que distribuer des avant-premières les pénalise au moment du lancement. Après tout, l’équipe de soutien est souvent composée des lecteurs les plus passionnés qui sont aussi les acheteurs les plus probables.

Mais il faut voir l’opération avec plus de recul. Les critiques ont plus de valeur que les ventes, surtout pendant la première semaine de lancement où votre livre n’a pas de critiques, mais beaucoup de visibilité. D’autre part, il n’y a pas besoin de distribuer beaucoup d’ARCs pour promouvoir son livre.

Bien souvent, les lecteurs qui reçoivent votre ARC sont souvent des fans loyaux qui vont acheter le livre quand même pour vous soutenir — n’oubliez pas, ils veulent plus de livres écrits par vous — et vont en plus vanter votre travail à d’autres lecteurs.

Personnellement, je ne me soucie pas énormément du piratage de livres. Mais si cela vous inquiète, sachez que les pirates sont souvent des lecteurs qui ne consomment pas tout ce qu’ils téléchargent illégalement et qu’ils n’auraient sans doute pas acheté votre livre, même sous la torture.

Cookie de réengagement

Beurk : du jargon ! Alors, un cookie c’est le surnom donné à tout cadeau offert à un abonné à une liste de mailing.

Un cookie de réengagement c’est un cadeau qui a pour but d’interpeller le lecteur sur le point de quitter la page.

En bref, vous devez trouver les lecteurs qui sont sans arrêt désengagés – c’est-à-dire qui ne n’ouvrent rien et ne cliquent sur rien dans votre newsletter depuis longtemps. Demandez-leur s’ils veulent rester ou partir et appâtez-les avec le cookie en récompense.

Eux ils s’en sortent avec une histoire gratuite, et vous, vous avez une liste plus engagée — et ceux qui ne téléchargent pas ce nouveau cadeau… qu’ils dégagent ! 😉 Si quelqu’un ne veut pas d’un livre gratuit de votre part, il y a très peu de chance qu’ils vous achètent quelque chose par la suite.

Il n’y a pas d’intérêt à les garder — ils ne font que freiner la performance de votre liste, et peuvent au final avoir un impact sur votre productivité. Un faible taux d’ouverture de votre newsletter peut conduire les services email d’Orange ou Gmail à vous considérer comme du spam, ce qui vous ferait perdre de vrais abonnés engagés. Et ça, ce serait vraiment dramatique.

Les relations demandent du travail. Les relations avec vos lecteurs ne finiront pas toutes bien, mais vous pouvez rajouter du piment avec un cookie bien placé. Une histoire courte peut être idéale pour cela, surtout si vous en avez une qui prend la cyberpoussière dans votre disque dur.

Servez-vous de vos histoires inutilisées pour promouvoir vos livres.
Image par Monsterkoi de Pixabay

Promotions de contenu

C’est ici que peuvent briller les auteurs de livres pratiques hyperproductifs, surtout s’ils ont un site comme celui-ci, avec toute une panoplie de contenu pour faire profiter le public visé.

Les promotions de contenu sont des bonus pour des contextes précis. Par exemple : imaginez que vous avez écrit plusieurs livres sur l’organisation financière. Vous avez peut-être un post de blog sur comment remplir vos déclarations d’impôts. Une promotion sympa que vous pouvez proposer en bas de la page serait une calculatrice d’impôts.

Ou, si vous avez un post de blog sur le contrôle des dépenses, vous pouvez proposer une promotion spécifique à ce post – par exemple un petit guide sur les frais professionnels déductibles.

Beaucoup de lecteurs dans ce marché ciblé se feront un plaisir de donner leurs informations en échange d’un de ces cadeaux. Adapter vos cadeaux au contexte peut être un outil très puissant.

Si vous faites ceci sur plusieurs de vos postes avec le plus de trafic, votre liste verra un boost énorme.

Promouvoir son livre avec des aperçus préliminaires

Certains auteurs ont essayé d’attirer l’attention sur des livres en avance en publiant des aperçus directement sur Amazon — mais c’est une façon de promouvoir son livre qui est risquée. Même des noms très connus avec une grosse communauté de fans très fidèles se sont attiré les foudres de leurs lecteurs avec cette approche, alors tentez — le avec beaucoup de prudence.

Avec cette stratégie, c’est peut-être plus prudent d’éviter complètement les vendeurs, d’autant plus que l’on ne connait pas exactement la position d’Amazon sur cette pratique.

À la place, utilisez plutôt votre listing d’email pour ceci — là où c’est vous qui décidez des règles, et il y a moins de chances de malentendus avec vos lecteurs (et aucune chance d’évaluations colériques à une étoile !)

Un aperçu préliminaire peut être utilisé comme un aimant à lecteurs, un cookie pour votre liste, ou même un cookie de réengagement.

Comment peut marcher ce dernier ? Si, par exemple, la vie fait que votre prochain épisode a pris du retard, certains lecteurs peuvent se désengager avec le temps.

Une avant-première exclusive serait le tonifiant idéal pour les convaincre de rester. Donnez-leur juste assez pour les maintenir accroc au produit.

Bêta-lecteurs

Si la dernière suggestion vous a filé les chocottes, il serait peut-être temps de prendre une bonne bouffée d’air frais, parce que nous allons monter d’un cran.

Certains auteurs écrivent la porte fermée — et c’est très bien, chacun pour soi. Mais les auteurs de livres pratiques en particulier seront peut-être intrigués par l’idée d’un bêta-public : laisser les lecteurs fouiller votre prochaine sortie… et les laisser le décortiquer.

Je conçois que cela peut sembler cauchemardesque pour certains auteurs, et personnellement je ne le ferais jamais avec de la fiction, mais il peut s’agir d’une stratégie très efficace.

Cette tactique n’a rien de neuf. Les programmateurs d’informatique, les créateurs de jeux et autres services en ligne en utilisent différentes versions depuis des années.

Pour ceux qui seraient perdus entre les bêta-lecteurs et les aperçus préliminaires, la réponse est « oui », sont deux choses différentes. Je vais vous expliquer.

Les aperçus préliminaires donnent aux gens un coup d’œil sur un travail terminé, et le but c’est de générer le buzz ou d’attirer plus d’inscriptions à votre liste.

Les bêta-lecteurs voient un travail incomplet dans le but d’incorporer leurs retours dans le produit fini, mais cela peut générer un effet secondaire fortuit : le buzz, des inscriptions, ou des engagements.

Promouvoir son livre avec un bonus audio

C’est ici que je risque de vous perdre.

C’est une chose que d’offrir un livre sur lequel vous avez trimé, mais c’en est une autre que d’offrir un livre audio sur lequel vous avez trimé… et dans lequel vous avez peut-être investi des milliers d’euros ; le prix d’une production de livre audio peut être considérable.

Mais ce n’est pas exactement ce que je vous suggère de faire.

Les bonus audio sont exactement ce que l’on pense : une histoire courte gratuite, une nouvelle, ou un livre en format audio qui est offert comme bonus lors d’une inscription.

Pourquoi est-ce que vous feriez une chose pareille ? Et bien, pour les mêmes raisons que vous avez un aimant à lecteurs : pour attirer des consommateurs de livres audio vers votre liste.

Il s’agit là d’une tactique idéale si vous avez déjà des livres audio en vente sur Audible ou d’autres plateformes de diffusion. Le marché du livre audio est en pleine expansion. Il grandit à vitesse grand V, et ce n’est pas terminé. Je dirai même que ce n’est que le début.

Mais ce n’est pas la seule raison qui me pousse à vous inciter à créer un bonus audio, surtout si vous écrivez de la littérature jeunesse : c’est l’explosion du nombre de livres audio que l’on peut trouver gratuitement sur YouTube à destination des enfants et des adolescents.

Ces enregistrements, pas toujours de bonne qualité, font un tabac auprès des générations accrocs à leur téléphone. Un enregistrement de bonne qualité et lu par l’auteur ou un acteur professionnel serait un appât formidable pour promouvoir les livres d’une même série.

Le livre audio gagne le coeur des jeunes. Faites leur découvrir le vôtre
Image par Bruno /Germany de Pixabay

J’espère que cet article vous a donné des idées, mais aussi la confiance de promouvoir vos livres en utilisant le pouvoir du gratuit.

Il ne s’agit pas de tout balancer gratuitement et de croiser les doigts.

Il s’agit de trouver de nouvelles méthodes créatives pour inciter les lecteurs à découvrir votre travail, avec le but ultime de les convertir en clients payants à vie.

Beaucoup des idées ci-dessus ont pour but de d’augmenter les inscriptions à votre liste, et pour cela les offres gratuites sont très efficaces. Mais pour être sûr que vous tirerez le maximum de votre newsletter, jetez un coup d’œil à cet article : « Les 6 secrets pour rédiger une newsletter efficace ».


Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 commentaires sur “Promouvoir son livre | Déchaînez le pouvoir du gratuit.”

Laisser un commentaire