Le scandale fait-il vendre des livres ?