Comment vendre son livre en 8 étapes simples

Vendre son livre en 8 étapes
Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  • 1

« Il n’existe pas de formule magique pour vendre son livre ». Vous avez sûrement déjà lu cela quelque part. Peut-être même sur ce blog, et c’est normal, car c’est vrai : Il n’existe pas de formule magique pour vendre son livre. Si une telle chose existait, dites-vous que je l’aurai déjà trouvé. Je la garderai précieusement pour moi et je siroterai des cocktails sur une plage des Bahamas en encaissant des droits d’auteur totalement indécents.

Puisque cela n’existe pas, je dois me contenter de mon bureau dans ma petite maison en zone rurale (très confortable, rassurez-vous), pour vous parler de ce qui existe pour vendre son livre, c’est-à-dire des étapes inévitables pour espérer s’approcher des résultats espérés, même si elles ne font pas de miracle non plus.

Ces étapes ne constituent pas une garantie de vendre son livre à des milliers d’exemplaires, en revanche il a été établi que NE PAS suivre ces 8 étapes vous garantit plus ou moins des résultats décevants.

Donc, sans plus attendre…

Faire des recherches pour vendre son livre
Image par mohamed Hassan de Pixabay


Étape 1 : Faites des recherches marketing

Oui, l’écriture est un art qui fait appel à de la technique, de la créativité et une recherche émotionnelle. L’auteur est un artiste et ses écrits sont, par conséquent, des œuvres d’art.

Mais, de la même façon qu’une peinture, une chanson ou un film en téléchargement payant, un livre que l’on met en vente devient immanquablement un produit, et son succès (ou absence de succès) répond à toutes les règles qui s’appliquent aux autres produits.

Je sais que cela fait grincer certaines mâchoires, mais c’est vrai.

Vous devez donc appréhender votre livre avec une approche moins artistique et plus commerciale afin de déterminer dans quel genre classer votre livre et à qui il va s’adresser.

Les réponses à ces deux questions vont orienter toute votre stratégie marketing. C’est pourquoi cette étape, pourtant si souvent sautée à pieds joints par les auteurs, est absolument indispensable.

Cherchez le bon genre

Avant même de commencer à écrire, allez faire un tour sur Amazon. La plus grande librairie du monde est également un moteur de recherche très pratique pour suivre et comprendre les habitudes des lecteurs.

Cherchez des livres dans les genres qui vous intéressent. Qu’est-ce que ces livres ont en commun ? Pas seulement dans leur contenu, mais aussi dans leurs titres, leurs couvertures, leurs 4e de couverture, leurs descriptions.

Quand vous avez fait le tour de ce qu’ils ont, n’oubliez pas de chercher ce qu’ils n’ont pas. L’absence d’un élément peut-être tout aussi importante que sa présence.

Cherchez les lecteurs

Maintenant que vous savez dans quel genre vous allez sévir, il est temps de vous demander à qui vous allez vous adresser avec ce livre. Est-ce que ce sont plutôt des hommes ? Des femmes ? Quelle tranche d’âge ? Quelle catégorie socioprofessionnelle ? Combien de livres lisent-ils par an ? Quel réseau social préfèrent-ils ? Etc.

(Lisez l’article : « Comment cibler ses lecteurs »)

En répondant à ces questions, vous allez commencer à construire un portrait-robot de votre lecteur, ce qu’on appelle un « persona ». Ce persona sera votre référence pour toutes les décisions que vous prendrez concernant votre roman. Tous vos choix marketing devront répondre à la question « Comment faire pour capter l’attention de cette personne ? »

Vous pourrez ainsi avoir une stratégie ciblée et non un vague discours ayant pour but de s’adresser à tout le monde, car s’adresser à tout le monde est le meilleur moyen de ne plaire à personne.

Nota Bene : Il est possible de réaliser cette étape après l’écriture de votre roman. Mais savoir à quel genre votre livre appartient et à qui il s’adresse va considérablement simplifier votre processus d’écriture si vous le faites avant (sans compter les éventuelles réécritures que cela peut impliquer si vous vous rendez compte que vous vous êtes trompé de cible ou de genre).

Étape 2 : Assurez-vous d’avoir le bon produit pour le bon marché

Maintenant que vous connaissez le genre de votre roman et à qui il s’adresse, il s’agit de coller au premier pour satisfaire les seconds.

Le but ici n’est pas de faire un produit savonnette qui ressemble forcément à tous les autres livres du même genre. L’originalité est non seulement possible, mais fortement recommandée.

Mais chaque genre a ses codes, ses « tropes » comme disent les anglo-saxons, qui définissent le genre par leur présence ou leur absence dans un roman.

– la magie dans la fantasy,

– les deux personnes attirées l’une par l’autre malgré les obstacles dans la romance,

– les paysages apocalyptiques dans les dystopies,

– les enfants-héros dans la littérature jeunesse.

Etc.

Vous êtes libre d’écrire ce que vous voulez, mais il existe des incontournables si vous voulez vendre votre roman dans un genre particulier. Assurez-vous que ces éléments sont présents dans votre livre, car les fans ne plaisantent pas avec les codes de leur genre préféré.

Rendez le joli

Soyons honnêtes : les lecteurs vont juger votre livre sur sa couverture !

Elle va apparaître partout : sur la page de vente Amazon, sur votre site auteur, votre page Facebook, Instagram, Twitter…

Elle doit être belle, mais également attirer l’œil, lisible quand elle est affichée en miniature, et être une bonne représentation de ce que contient votre livre.

La encore, n’oubliez pas d’analyser ce qui existe déjà et ce qui fonctionne. Analysez les couvertures des best-sellers dans votre genre et respectez-en les éléments principaux.

Si vous hésitez, le meilleur conseil à suivre pour la création de votre couverture reste de faire appel à un professionnel si votre budget vous le permet. La création graphique est un métier qui ne s’improvise pas.

(Lisez l’article : « Quel budget pour l’autoédition et comment le réduire »)

La vente de livre est devenue digitale
Image par Aravind kumar de Pixabay

Étape 3 : Établissez votre présence sur le web

Que celui qui n’a pas encore compris que le monde est devenu digitale sorte de sa grotte immédiatement !

La présence d’un auteur sur internet est absolument essentielle pour espérer un minimum de visibilité et vendre son livre. Il n’est jamais trop tôt pour commencer. Pour moi, cela passe par trois étapes indispensables :

Construisez un site auteur

C’est l’élément central de n’importe quelle stratégie digitale aujourd’hui. C’est à partir de votre site auteur que vous parlerez de votre livre et de votre parcours.

Plus important encore, c’est à partir de votre site web que vous pourrez monter une liste d’email et entretenir une relation avec tous vos lecteurs du monde entier.

Votre site doit être la vitrine vers laquelle pointent votre page Facebook, vos vidéos YouTube et tous les autres réseaux sociaux, car c’est là que vous maîtrisez les choses et c’est là que les lecteurs seront sûrs de vous trouver.

(Lisez l’article : « 5 raisons d’avoir un site auteur »)

Votre site doit donc être esthétique, clair et à jour de vos publications. Un site qui ne parle pas de votre dernière publication ne sert à rien.

Si vous avez besoin de conseils supplémentaires pour créer votre site, je vous conseille les deux articles d’Astrid Stérin sur le sujet. Vous trouverez le premier en cliquant ici.

Créez une liste email

La liste email reste l’arme ultime pour vendre son livre. Pourquoi ?

Parce qu’elle est exclusivement constituée de coordonnées de personnes qui ont déjà fait savoir qu’elles sont intéressées par ce que vous faites. Ces personnes ont fait l’effort non négligeable de se rendre sur votre site auteur et de vous laisser leurs coordonnées pour que vous puissiez les joindre quand vous le souhaitez. C’est un acte qui est lourd de signification.

Cette liste n’a pas de prix pour quelqu’un qui veut vendre son livre. C’est de l’or en barre.

Créez un aimant à client

Comment inciter les internautes à s’inscrire à votre liste email ? C’est très simple, il faut leur donner une raison à cela.

D’après les statistiques, 90 % des personnes qui viennent sur votre site auteur ne reviendront jamais. Vous avez donc une chance et une seule pour les inciter à revenir et à vous laisser cette précieuse information qu’est leur adresse email. C’est à cela que sert l’aimant à client.

Un aimant à client n’est rien d’autre qu’un cadeau : un document PDF, une vidéo ou une infographie que vous proposez gratuitement aux visiteurs en échange de leur adresse email.

(Lisez l’article : « Les 7 éléments d’un bon site auteur »)

Pour un site auteur, ce cadeau prend généralement la forme d’une nouvelle exclusive, du 1er tome d’une série, ou d’un extrait long de roman.

Étape 4 : Percez les secrets d’Amazon

Même si vous avez prévu de vendre sur d’autres plateformes que celle-là, vous pouvez difficilement faire l’impasse sur le caïd de la vente de livre en ligne. Aujourd’hui, Amazon représente 50 % du marché français du livre, et 80 % du marché américain. Pour vendre son livre, il est inévitable.

Il est donc nécessaire d’en connaître les rouages pour se garantir un minimum de visibilité dans cette énorme librairie.

Un travail de référencement bien mené sur Amazon peut amener le site à faire le travail de marketing à votre place en proposant votre livre à ses clients par email.

Mais encore faut-il savoir s’y prendre…

(Lisez l’article : « 5 façons de faire partie d’une recommandation Amazon »)

Créez la page de vente de votre livre

La page de vente de votre livre est la pierre angulaire de votre stratégie de vente sur Amazon. C’est ici que tout se trouve pour inciter les lecteurs à cliquer sur « Acheter » :

– Votre couverture : J’en ai déjà parlé, elle doit être accrocheuse.

– Votre description : idem. Mettez en avant les conflits de votre intrigue et les personnages hauts en couleur.

C’est le moment également de bien choisir les mots-clés et les catégories.

Les mots-clés doivent, à la fois, refléter le contenu de votre livre et correspondre aux recherches fréquentes des internautes dans le moteur de recherche d’Amazon. Ce sera d’autant plus facile de les choisir si vous avez bien défini le persona de votre lecteur à l’étape 1.

(Lisez l’article : ” Mot-clés et catégories Amazon : comment les choisir “)

Étudiez les avantages de KDP Select

Dois-je m’inscrire à KDP Select ? Grande question.

Amazon propose à tout auteur d’adhérer à son programme d’exclusivité. Cela permet à tout auteur de bénéficier de périodes de promotion sur Amazon et de faire partie des livres empruntables par les adhérents de Kindle unlimited.

En échange, vous garantissez à Amazon que votre ebook ne se trouvera nulle part ailleurs que sur Amazon pendant trois mois reconductibles.

Faut-il adhérer ? Cela dépend de votre situation et de votre stratégie, mais c’est une option qu’il faut considérer.

Le géant américain est incontournable pour vendre son livre
Image par Preis_King de Pixabay

Customisez votre page auteur Amazon

N’oubliez pas de configurer votre page auteur sur Amazon. Si vous avez réussi à attirer du monde sur la page de vente de votre produit, le lecteur aura peut-être envie d’en savoir plus sur vous, et de vous suivre afin d’être tenu au courant de votre actualité.

Le minimum pour une page d’auteur réussie ? Une bonne photo et une biographie d’auteur qui déchire.

Préparez vos précommandes pour un lancement sur les chapeaux de roues

Savez-vous que le succès d’un livre se détermine dans les 30 premiers jours après son lancement ? Il vaut donc mieux l’avoir bien préparé, et ce bien avant la date de lancement.

Puisque vous en êtes déjà à préparer la stratégie marketing pour votre livre, profitez-en pour la transformer en essai gagnant en réalisant des ventes en précommande.

Réaliser des précommandes vous permet de grimper dans le classement des ventes avant même que la course à l’échalote ne commence. C’est en plus un bon moyen de tester vos mots-clés, vos catégories et votre description avant le grand jour pour vous assurer de ce qui fonctionne et ne fonctionne pas.

Étape 5 : Gagnez en visibilité et en crédibilité

Vous avez maintenant un roman qui correspond à une demande d’un type de lecteur. Vous connaissez votre lecteur et vous avez ouvert des boulevards pour qu’ils trouvent votre livre et prennent contact avec vous.

C’est génial, mais ne croyez pas que vous pouvez vous reposer. Maintenant, vous devez commencer à vous faire un nom.

Construisez-vous un réseau

Vos meilleurs alliés sont peut-être ceux que vous considérez comme vos concurrents : les autres auteurs.

La communauté des auteurs autoédités s’agrandit de jour en jour, mais cela reste un petit village où tout le monde connaît « presque » tout le monde et où la solidarité n’est pas un vain mot.

Ce n’est pas étonnant, car, après tout, ils savent ce par quoi vous passez. Ils ont été à votre place, eux aussi. Ils seront nombreux (quand ils vous connaîtront un peu) à vous proposer des partenariats du style :

– échange de recommandations auprès des listes email respectives,

– des promotions conjointes,

– publication de recueils multiauteurs,

Etc.

Engagez la conversation sur votre réseau social préféré. Soyez vous-même et laissez le temps créer des liens.

Obtenez des commentaires

Le meilleur roman du monde ne se vendra pas sans un bon nombre de commentaires sur sa page de vente. C’est le pouvoir de la « preuve sociale ». Plus vous les aurez tôt, et mieux ce sera. C’est pourquoi vous devez avoir deux priorités à cette étape :

– Mettre votre livre dans un maximum de mains avant sa publication,

– Inciter ces lecteurs à laisser un commentaire sur la page Amazon de votre livre dès que le livre sera sorti.

Pour ces deux tâches, votre liste email est absolument essentielle. C’est grâce à elle que vous joindrez vos lecteurs potentiels pour leur proposer une lecture de votre livre en avant-première avant de laisser un commentaire honnête le jour de sa sortie.

La pub reste un passage obligé pour vendre son livre
Image par Falkenpost de Pixabay

Étape 6 : Devenez un sorcier de la pub

S’il suffisait de mettre son livre sur Amazon et d’attendre que les droits d’auteur arrivent, ce serait la belle vie. Malheureusement, plus personne ne peut se permettre de ne pas faire un peu de publicité payante.

C’est un investissement, certes, mais qui peut rapporter gros s’il est bien fait, et nous disposons aujourd’hui de supports de pub efficaces et bon marché.

Faites de la pub Amazon et Facebook

À l’heure où j’écris ces lignes, je ne suis pas encore initié à la publicité Amazon. Mais les retours que j’en ai pour l’instant sont encourageants avec des pubs qui s’affichent sur les pages de vente d’autres livres, ce qui est un bon moyen de capter l’attention d’un lecteur.

Je promets de m’intéresser très bientôt au sujet.

En revanche, la pub Facebook, je connais. Elle permet de faire apparaître des pubs… sur Facebook (Duh… !) sous des formats très divers (texte, vidéo, image). Elle a largement prouvé son efficacité.

Elle est également très pratique pour développer sa liste email et pour cibler très précisément le lecteur cible qui vous intéresse, ce qui vous permet de faire de substantielle économie.

(Lisez l’article : « Comment faire une publicité Facebook : les bases »)

Programmez des promotions

L’un des leviers préférés des auteurs pour booster leurs ventes, c’est évidemment d’organiser des promotions.

Les programmes comme KDP Select favorisent et simplifient ce genre de pratique, mais il n’est pas indispensable de suivre ce type de programme pour cela.

Étape 7 : Développez et utilisez votre fan-club

Quand il commence à avoir une communauté de fans, un auteur doit pouvoir s’appuyer sur eux pour vendre son livre. Le bouche-à-oreille est le premier outil marketing de l’histoire de l’humanité, et il n’a plus à prouver son efficacité.

Développez une relation avec votre audience

Il existe des dizaines de façons de développer une relation avec votre audience :

Vous avez une bonne communauté sur Facebook ? Créez un groupe FB de fans sur lequel interagir avec eux.

Vous aimez faire des vidéos ? Commencez une chaîne YouTube et montrez l’envers du décor lorsque vous écrivez un livre.

Vous avez développé une bonne liste email ? Envoyez-leur une newsletter régulièrement pour leur parler de votre univers, de vos sources d’inspirations et de vos projets en cours.

Peu importe le canal que vous choisissez, LA chose importante à se rappeler est de garder le contact et d’inciter vos abonnés à interagir avec vous. Ils ne doivent pas rester des lecteurs passifs, mais des acteurs encouragés par vos appels à l’action.

Formez une équipe avec vos plus grands fans

Vos fans les plus engagés peuvent vite devenir votre petite équipe personnelle.

Ces personnes triées sur le volet seront vos interlocuteurs privilégiés lorsqu’il s’agira de lire votre nouveau livre en avant-première, de laisser des commentaires sur Amazon, de partager votre livre sur les réseaux sociaux, etc.

Traitez les biens et ils vous soutiendront pendant des années.

Les univers étendue. Si ça a marché pour Georges...

Étape 8 : Développez-vous

Si vous avez suivi toutes les étapes précédentes avec succès, vous êtes un caïd, mais cela ne veut pas dire que vous devez vous reposer sur vos lauriers. Le succès appelle le succès. Il faut rester sur le qui-vive pour rester à jour des nouvelles techniques de marketing digital et ne pas avoir peur de les tester.

Au-delà de cette veille technique, il reste quelques petites choses à mettre en place si vous voulez développer votre activité d’auteur.

Étendez votre univers et ouvrez vos horizons

Je vais vous confier un secret : cela demande autant d’effort de vendre son livre s’il s’agit d’un « stand alone » ou du premier tome d’une série. En revanche, seul le premier tome d’une série amènera vos lecteurs à lire le tome 2, puis 3, puis 4, etc.

Cela signifie que si vous voulez vraiment exploiter la puissance de votre marketing, vous voudrez sérieusement envisager de faire de ce livre une série, voire un univers élargi.

C’est un calcul simple — si vous vendez un seul livre à 3,99 €, vous ne gagnez que 2,79 € après la coupe d’Amazon. Mais si vous accrochez un lecteur, et qu’il achète les cinq livres de votre série, vous avez maintenant 13,96 €.

Multipliez cela par 1 000 lecteurs, et vous vous retrouvez avec près de 14 000 € !

À titre de comparaison, un stand alone avec le même volume de vente vous rapportera moins de 3 000 €.

Faites appel à des professionnels

Je vais continuer à vous faire rêver.

En continuant ainsi, vous vous retrouverez peut-être avec de plus en plus de livres à vendre. De plus en plus d’action marketing à lancer et de moins en moins de temps pour le faire.

Lorsque cela vous arrivera, vous ne devrez pas hésiter à faire appel à des professionnels pour externaliser les tâches qui vous prennent le plus de temps ou qui demandent une trop grande technicité.

Cela peut consister à faire appel à un professionnel du marketing pour organiser votre lancement ou vos opérations de promotion ou encore à déléguer les tâches administratives à des assistantes, comme Émilie Varrier que j’ai eu le plaisir d’interviewer sur ce blog.

(Lisez l’interview : « Comment se libérer des tâches administratives »)

C’est la fin de ce long (trop long ?) article, mais comme il me reste encore un peu d’énergie dans la main droite. Je vais m’en servir pour vous servir une infographie qui récapitule tout cela. Une checklist pour vous permettre de ne rien oublier au moment de vendre votre livre.

Cette checklist, vous pourrez l’agrafer sur le mur de votre bureau pour vous assurer que vous n’avez oublié aucune de ces étapes essentielles à la vente de votre roman. Elle vous accompagnera tout au long de votre aventure d’auteur indépendant.

Si vous êtes déjà abonné au blog, vous trouverez cette infographie dans votre newsletter. Si vous n’êtes pas encore abonné, alors cliquez ici et laissez vous guider. 😉

Maintenant à vous, laissez-moi dans les commentaires vos impressions sur ces huit étapes. Vous semblent-elles irréalisables ? Avez-vous des questions ? Quelles techniques utilisez-vous pour vendre votre livre ?

Je suis tout ouïe.


Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  • 1

4 commentaires sur “Comment vendre son livre en 8 étapes simples”

  1. Comme toujours, ce sont d’excellents conseils. Merci Jérôme !
    Concernant la publicité Amazon, je l’utilise depuis peu (un mois) et j’en suis satisfait.
    Je compte poursuivre son utilisation pour mes prochains romans.

  2. Ouf ! Je suis sur la bonne voie ! 😀
    La seule chose avec laquelle j’ai encore un peu de mal, c’est la persona. Je commence à y arriver, mais ça n’est pas encore très précis…
    Merci infiniment pour ces précieux conseils ! ❤

Laisser un commentaire