Écrire et être lu

Prenez en main vôtre vie d'auteur

Le Challenge #2

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Bonjour les gens,

Le 12 août dernier, je publiais mon premier article sur ce blog et je vous faisais part du 1er roman que j’ai écrit : « Charlie et le magicien invisible », l’histoire d’un petit garçon timide et solitaire qui découvre qu’il a un ami imaginaire plutôt « réel ». À cette occasion, je me suis lancé un challenge :

« Publier mon roman avant Noël 2018 et en vendre 1000 exemplaires avant janvier 2019 »

Cela fait un mois que je me suis lancé ce défi, et le moment est venu de faire un point sur ce que j’ai fait depuis cette première vidéo. Alors voilà ce qu’il s’est passé depuis un mois.

Pour la publication

– j’ai mis en forme le livre après la première correction, celle que j’appelle la correction « porte fermée ». À ce stade, personne d’autre que l’auteur n’a lu le manuscrit. C’est l’auteur, seul, qui relit son texte et y apporte les modifications qui lui semblent bonnes. Elle est suivie de la correction que j’appelle… suspens… « porte ouverte », gagné. Il faut alors prendre son courage à deux mains et faire lire son bébé à d’autres pour avoir leur avis. Ce sont des bêta-lecteurs.

j’ai trouvé six de ces bêta-lecteurs (cf. article « Comment trouver des bêta-lecteurs ») qui ont accepté de lire mon roman et de m’en faire un retour critique (et d’ailleurs je les en remercie vivement)

– j’ai étudié leurs retours et je suis en train d’apporter de nouvelles corrections à l’ensemble du livre.

– je l’ai déposé auprès de Copyright dépôt pour avoir une preuve de paternité sur mon œuvre (cf. article « Cinq façons de protéger son œuvre : laquelle choisir ? »)

– j’ai trouvé une illustratrice, une artiste hollandaise : Winja Lemstra, qui a accepté de faire les illustrations et la couverture du livre.

Voilà pour la partie publication, mais il y a également la partie promotion et vente. Et là, vous allez me dire : « Mais Jérôme, tu veux dire que tu as commencé à vendre ton livre alors qu’il n’est pas encore publier ? » et bien… oui.

La promotion d’un livre, la construction d’un réseau et des outils qui me permettront de trouver des lecteurs, c’est maintenant que je dois les mettre en place. Si j’attends 3 mois, c’est-à-dire quand le livre sera sorti, avant de commencer à m’en occuper, ce sera trop tard. Le temps que je m’en occupe, janvier sera passé et je n’aurais trouvé aucun lecteur.

Donc, qu’est ce que j’ai commencé à faire concernant la promotion du livre :

une présence de plus en plus importante sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter et Tumblr. Concernant Instagram, je commence juste. J’avoue ne pas trop savoir comment faire du contenu intéressant sur les romans jeunesse sous forme de photo. J’y réfléchis encore. En revanche, je suis très présent sur ces réseaux et notamment dans des groupes d’auteurs et lecteurs dans lesquels je poste régulièrement du contenu qui fait réagir les gens et qui leur apporte des informations intéressantes. Il ne s’agit pas juste de dire « Coucou c’est moi, comment ça va aujourd’hui ? » ou de faire de faux compliments pour s’attirer la sympathie des gens. L’hypocrisie ne marche pas, les gens ne se laissent pas duper par les flatteries et les messages creux pour faire acte de présence. Il faut leur apporter de la valeur pour se faire une place parmi eux.

– j’ai créé ma page auteur. C’est une étape très importante qu’il ne faut pas rater. C’est ma vitrine en tant qu’auteur. C’est là que je pourrai mettre mon livre en valeur. C’est aussi un outil dans lequel je crois beaucoup pour créer une entraide et une solidarité entre auteurs auto-édités. Contrairement à ce que certains pensent peut-être, les auteurs ne sont pas concurrents. Un lecteur va lire des livres de plusieurs auteurs. Il peut être fan de l’un d’entre eux, mais il ne sera pas exclusif. Les auteurs auto-édités peuvent donc se soutenir les uns les autres au travers de chroniques et recommander les livres des uns et des autres. Le blog, ou la page auteur est vraiment LE bon outil pour cela. Pour découvrir ma page auteur, cliquez ici. Vous y trouverez une chronique et une nouvelle de mon cru.

– J’ai participé à des forums… et franchement, je n’ai pas trop insisté. Je suis peut-être dans l’erreur, mais les forums ne m’ont pas paru être le bon outil pour se faire connaître. Pour l’instant, ce que j’y ai vu me paraît un peu nombriliste, peu de retour, peu de réactions et il n’y a pas ce retour instantané qu’on a avec les réseaux sociaux. Je m’en mordrais peut-être les doigts dans quelques semaines, mais pour l’instant j’ai mis les forums de côté.

Alors maintenant, quel est le programme pour le mois qui vient ?

Il me reste encore beaucoup de travail, évidemment. Je dois terminer les corrections de mes bêta lecteurs, trouver un correcteur qui corrigera les dernières fautes d’orthographe et les lourdeurs de style, finaliser la couverture, mettre le manuscrit en forme pour les formats papier et ebook, faire le tour des diffuseurs et choisir un contrat tout en continuant à être présent sur les réseaux sociaux et alimenter ce blog et la page auteur. Et, bien sûr, continuer de préparer le lancement du livre et développer des outils de promotion, car ce n’est que le début. Il y a beaucoup de choses à faire pour préparer la sortie d’un livre. C’est un marathon, pas un sprint.

Beaucoup de travail donc, mais toujours la même envie de le faire et d’avancer.
L’aventure continue donc. Suivez-la avec moi. J’espère que ces articles et ces vidéos vous aident dans vos démarches pour écrire ET pour être lu. N’hésitez pas à me poser des questions dans les commentaires, j’y répondrai avec grand plaisir ou à me faire part des sujets que vous voudriez me voir aborder dans ces pages.

En attendant, ne lâchez rien. Continuez d’écrire. Continuez de rêver. Vous voulez devenir un auteur publié ? Moi aussi. Ensemble, nous allons y arriver. 🙂

Ciao


Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 7
  •  
  •  
  •  

Précédent

Qu’est ce que la BNF, l’AFNIL, l’ISBN et l’EAN13

Suivant

Comment corriger son roman (1/2)

  1. Bonjour,
    j’aime beaucoup cette idée, c’est certainement une histoire qui a un énorme potentiel. Je te souhaite une belle réussite, j’attendrais avec plaisir la sortie de ton ouvrage.
    Milas

    • Jérôme Vialleton

      Merci beaucoup Milas. N’hésite pas à t’abonner au blog pour être sûr de ne rien rater 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

Téléchargez "Les 5 obligations légales et fiscales d'un auteur indépendant"