10 outils gratuits pour créer votre monde imaginaire

/ / Écrire son livre/ 7 comments

Partagez l'article

Créer un monde imaginaire (le worldbuilding), n’est pas réservé aux auteurs de Fantasy. Il est vrai que, quand on parle de monde imaginaire, on pense immédiatement à un univers médiéval peuplé de dragons, d’elfes… mais cela ne s’arrête pas là. Science-fiction, dystopie, post-apocalyptique, horreur, thriller et même littérature blanche… ce qu’on appelle l’arène d’un roman doit être précisément défini pour l’auteur et pour ses personnages, que ce soit en termes de périmètre, d’atmosphère et de perceptions.

Parce qu’un bon auteur n’est pas forcément un bon cartographe ou doué pour inventer des noms qui ne sentent pas le prémâché du seigneur des anneaux, voici 10 outils complètement gratis pour vous aider à créer un monde imaginaire facilement et rapidement, pour vous permettre de vous concentrer sur le plus important : votre histoire.

1 — Fantasy Map Generator — Azgaar

On commence avec mon chouchou. Le logiciel en ligne qui est, pour moi, le plus complet et le plus simple d’utilisation. Fantasy Map Generator permet de créer des continents entiers, d’un simple clic sur la base d’une douzaine de modèles prédéfinis (volcanique, archipel, atoll, péninsule, etc.).

C’est très intuitif, car la plupart des auteurs ont une idée très générale de ce à quoi leur monde imaginaire doit ressembler pour les besoins de leur récit. En sélectionnant le bon modèle et en générant de nouvelles cartes en un clic, vous finirez forcément par trouver la configuration qui vous convient.

Ensuite, si quelque chose ne vous convient pas, vous pouvez le changer et entrer plus profondément dans le détail : topographie, climat, religion, population, militaire, route, politique… tout est personnalisable, tout est superposable.

Une fois terminé, vous pouvez télécharger votre carte au format natif ou au format JPEG pour la conserver précieusement dans un fichier sécurisé.

Le seul défaut de Fantasy Map Generator est sans doute son délai de chargement qui est parfois un peu long. Mais compte tenu du nombre d’utilisateurs et de toutes les options proposées, on ne peut pas vraiment leur en vouloir.

Lien vers Fantasy Map Generator

Fantasy Map Generator – Azgaar

Fantasy Map Generator – Azgaar

2 – Medieval Fantasy City Generator – Watabou

Si votre monde imaginaire est moins étendu, à l’échelle d’une ville par exemple, alors vous pouvez essayer Medieval Fantasy City Generator.

Comme son nom l’indique, ce site répond à un besoin très spécifique : des villes médiévales de fantasy. Mais après tout, qui interdit d’utiliser ce logiciel pour inventer une ville extra-terrestre ou une cité moderne au lourd passé historique ? Personne. Alors, ne vous arrêtez pas à son nom et tentez-le si vous en avez le besoin.

Ce logiciel peut créer autant de cités médiévales que vous le souhaitez avec la possibilité de personnaliser les noms, les points d’intérêt (point d’eau, route, blason, etc.) et les couleurs.

Il n’y a pas autant d’option de personnalisation que sur Fantasy map generator, mais la variété des cartes générée est suffisamment grande pour y trouver son bonheur ou une source d’inspiration.

Lien vers Medieval Fantasy City Generator

Medieval Fantasy City Generator - Watabou

Medieval Fantasy City Generator – Watabou

3 — World Anvil

Alors attention, là c’est du lourd !

Si vous êtes un maniaque du world building et que vous cherchez à regrouper tous les éléments de votre monde imaginaire à un seul endroit. World Anvil va vous enchanter.

World Anvil est, ni plus ni moins, un outil complet de gestion de votre monde imaginaire. Il vous permet de créer (ou d’importer) des cartes, d’écrire des articles, de créer des calendriers, des chronologies, des arbres généalogiques, etc.

Dans sa version gratuite, le logiciel vous offre la possibilité d’écrire des descriptions dans des catégories préexistantes comme bâtiments, des personnages, des pays, des langues, des intrigues, des professions, des religions… la liste est trop longue.

L’avantage de World Anvil ? Vous l’avez compris, c’est hyper complet. Ce logiciel ne génère rien automatiquement comme les deux précédents, mais c’est un excellent moyen de regrouper toutes les informations sur votre monde imaginaire dans un lieu sécurisé.

L’inconvénient ? Il va souvent de pair avec l’exhaustivité, c’est la complexité. L’interface n’est pas facile à prendre en main. Les programmeurs du site ont parsemé des vidéos tuto un petit peu partout sur le site, mais elles sont évidemment en anglais, comme une grande partie du menu et des explications.

Lien vers World Anvil

4 – Donjon

Un logiciel beaucoup plus simple d’utilisation, Donjon est un générateur de cartes, noms, calendrier, villes et donjon clairement orienté vers les amateurs de jeux de rôle, mais il fera sans doute le bonheur de certains auteurs.

Vous pourrez y générer votre carte initiale rapidement et sans douleur ce qui vous laissera plus de temps à consacrer à votre histoire.

Donjon vous permet de personnaliser l’apparence de vos cartes en en changeant la couleur ou le style, les ratios glace/terre/eau, le nombre de villes et la police d’écriture. Le résultat est téléchargeable en copiant l’image générée.

Détail important, Donjon possède une section « Science-fiction » qui vous permettra de générer des planètes, des systèmes solaires et des moyens de transport avec toute une liste de détails techniques.

Si l’avantage de Donjon tient sans doute dans sa simplicité d’utilisation, l’inconvénient est directement lié au rendu graphique des cartes.

Disons-le franchement : c’est moche.

Lien vers Donjon

Donjon

Donjon

5 — Inkarnate

Déjà très connu des aficionados du worldbuilding Fantasy, Inkarnate est un excellent logiciel de création de monde imaginaire. Contrairement à Fantasy Map Generator ou à Donjon, Inkarnate est plus orienté vers la construction par l’auteur des éléments que vers une génération automatique de ces derniers.

L’interface est très bien faite et très intuitive. On a un peu l’impression d’utiliser Paint ou une version très allégée de Photoshop. Les options sont également nombreuses, car Inkarnate ne se limite pas aux « simples » cartes. Il vous permet également de créer des champs de bataille, des cités et des régions entières en 3D.

L’avantage incontournable d’Inkarnate est la qualité graphique des rendus. C’est tout simplement magnifique ! La taille, la forme et l’emplacement de tous les éléments, de la ville aux donjons en passant par les montagnes, sont illimités.

Son gros inconvénient, c’est le nombre très limité d’éléments disponibles dans la version gratuite. 90 % des éléments sont estampillés de la petite étoile qui vous rappellera très régulièrement de passer à la caisse… et cela peut vite devenir très, très, très frustrant.

Lien vers Inkarnate

Inkarnate

Inkarnate

6 — Roll for Fantasy

Si les gros logiciels comme les précédents vous font peur, alors peut-être préférerez-vous Roll for Fantasy.

C’est un générateur de cartes très allégé et basé sur un système de grille. Vous pouvez choisir de générer automatiquement une carte, puis de la modifier ou bien de partir carrément de zéro.

Le système est simple : vous cliquez sur le carré de la grille pour placer un élément sur la carte (comme une masse continentale ou une montagne) puis vous le faites pivoter comme vous le souhaitez. Avec un peu de temps et d’engagement, vous pouvez utiliser le générateur Roll for Fantasy pour créer un brouillon, puis développer des conceptions de cartes étonnantes.

Il offre également des tas de générateurs que je n’ai vu nulle part ailleurs. Des générateurs d’armure, de pièce de monnaie, de planète, cartes de tarot, château, formation militaire, drapeau, calendrier, constellation… ce site ne paie pas de mine, mais il mérite certainement plus d’attention qu’il n’en reçoit, d’autant plus qu’il est 100 % gratuit (vous ne serez donc pas tenté de dépenser pour du contenu supplémentaire).

En plus, chaque fois que vous utilisez le site Web de Roll for Fantasy, vous plantez également un arbre au profit du projet de reforestation Eden. Qui n’a pas envie d’aider notre planète en créant un monde imaginaire ?

Lien vers Roll for Fantasy

Roll for Fantasy

Roll for Fantasy

7 — Fantasy Name Generator

Je ne sais pas vous, mais s’il y a une chose à laquelle je suis nul, c’est pour trouver des noms à mes personnages. Je ne peux pas m’empêcher d’y insérer des significations alambiquées ou des jeux de mots débiles qui ne trompent personne. C’est pourquoi je me facilite la vie avec Fantasy Name Generator.

Du même éditeur que Roll for Fantasy, FNG va beaucoup plus loin qu’un générateur limité à la Fantasy. En effet, il ne se limite pas aux noms fantastiques de 150 races (elfes, nains, dragons, vampires, etc.) mais propose également :

  • des noms réels de plus de 200 nationalités,
  • des noms de lieux (banque, bibliothèque, étoile, laboratoires, montagne, etc.),
  • des noms provenant d’univers de la pop culture (Harry Potter, Mortal Kombat, Hunger Games, Witcher, etc).

Ainsi qu’une section « Autres Noms » qui va de noms d’agences de police jusqu’à ceux de Virus informatique en passant par des noms de drogues, jours fériés, plantes mutantes et titres de chanson.

Et tout cela avec des noms masculins ET féminins bien sûr 😉

Vous l’avez compris, si vous cherchez, comme moi, à vous faciliter la vie dans la recherche de noms alors Fantasy Name Generator ne va plus quitter la barre de vos sites favoris.

Lien vers Fantasy Name Generator

Fantasy Name Generator

Fantasy Name Generator

8 – Dungeon Scrawl

Si vous cherchez à dessiner de vastes donjons, grottes ou châteaux sinueux et labyrinthiques, Dungeon Scrawl est l’outil de carte fantastique pour vous.

Pas d’installation requise, Dungeon Scrawl vous donne la possibilité de créer des modèles de donjon prédéfinis ou de dessiner à main levée vos propres cartes fantastiques. L’interface est très fluide. Elle facilite le développement de cartes d’une façon très artisanale et personnelle. Vous pouvez créer des couloirs, des escaliers et des pièces de toutes les formes et sur plusieurs niveaux.

Si vous craignez de ne dessiner que des lignes tremblantes ressemblant à ce que je peux faire sur Paint, n’ayez crainte. Le logiciel rend automatiquement vos lignes plus lisses ou plus irrégulières, selon vos préférences. De quoi se perdre dans vos propres labyrinthes !

Lien vers Dungeon Scrawl

Dungeon Scrawl

Dungeon Scrawl

9 — HexTML Hex Map Creator

Si vous êtes un fan de jeu de rôle, vous vous sentirez comme chez vous avec HexTML. À vrai dire, si je le cite ici, c’est surtout pour les amateurs de jeu, car sa particularité unique est son style artistique de jeu de société.

La grille hexagonale en pavage est étonnamment polyvalente. Pour les cartes plus grandes, vous pouvez combiner de nombreux hexagones plus petits pour créer l’effet de vastes territoires, et pour les cartes plus petites, vous pouvez faire de chaque hexagone un biome individuel.

Si je ne suis pas fan du design, il faut avouer que ce logiciel propose une liste importante de symboles, de drapeaux et de couleurs à placer sur votre carte. Vous pouvez passer des heures à jouer avec différentes combinaisons de placement de tuiles. Et si vous n’aimez pas les ressources fournies par HexTML, vous pouvez télécharger vos propres symboles pour les intégrer de manière transparente dans votre carte.

Enfin, lorsque la vie réelle vous appelle hors de l’écran, vous pouvez facilement exporter votre carte sous forme de fichier image ou enregistrer la carte inachevée pour continuer la prochaine fois que vous vous connecterez.

Lien vers HexTML Hex Map

HexTML Hex Map

HexTML Hex Map

10 — Tectonics

Pour finir, je m’adresse aux accrocs de la science spatiale, ceux qui veulent créer des planètes imaginaires en sachant à l’avance comment elle va tourner autour de son étoile, la vitesse de sa rotation, sa pression atmosphérique et quel temps il y fait au printemps.

Quand on n’y connait rien, il faut avouer que Tectonics fait un peu peur, et son menu hyper minimaliste n’ajoute rien à sa convivialité très basique. Mais son point fort est de pouvoir importer une carte de votre monde déjà créée et de la voir évoluer dans les conditions planétaires de votre choix.

Pour les fans de Hard SF donc.

Lien vers Tectonics

Tectonics

Tectonics

 

J’en ai sans doute oublié, car il y a de plus en plus d’outils dans ce genre, mais ceux qui sont ici couvrent à peu près tous les besoins d’un auteur. Quel que soit votre genre ou vos envies, vous devriez trouver votre bonheur parmi ces logiciels qui, je le répète, ne sont pas à l’usage exclusif des auteurs de Fantasy.

N’oubliez cependant pas que ces outils sont justes là pour vous faciliter la vie, et non pour faire le travail à votre place. Le Worldbuilding va plus loin que la génération d’une carte ou le choix d’un nom. Il doit servir un but, être cohérent et, surtout, il doit savoir s’effacer au profit de votre histoire.

Un livre dont le monde imaginaire est le héros n’est pas un roman, c’est un guide touristique sur un pays où personne n’ira jamais.

Pour en savoir plus sur le Worldbuilding et comment le construire, je vous invite à lire l’article : Worldbuilding : l’outil magique pour créer un monde imaginaire


Partagez l'article
Share this Post

7 Comments

  1. bonjour Jérome un GRAND merci des outils absolument inconnus pour moi et qui vont etre precieux
    j ai commencé votre livre super clair concis
    bon dimanche
    véronique

    (5/5)
    1. Merci Véronique. Bonne lecture 😉

  2. Très complet, merci pour ce set d’outils, que je vais m’empresser de relayer dans le #BagadeyTips du jour ! 😉

    (5/5)
  3. Si j’ai de la difficulté quelque part, c’est de trouver des noms. Dans mon premier roman, j’ai donné les noms de Ben&Nuts à deux personnages durant tout le temps de l’écriture (je les ai a peine changé dans la version finale :p ).

    J’ai généralement le nom de 2-3 personnes au début. Pour le reste je mets de AA1, XYY jusqu’à ce que je sois satisfait d’un nom. Un des sites cités va pouvoir m’aider énormément.

    Encore merci!

  4. Très intéressant que cette petite liste d’outils gratuits. C’est toujours cool d’avoir des outils libres pour créer nos mondes et nos cartes qui trottent dans la tête 😀

    Je ne sais pas si vous connaissez Jérôme, je suis tombée sur cet article qui liste des outils pour faire ses cartes. Attention, il y a du gratuit et du payant ! https://cartogriffe.com/wonderdraft-inkarnate-choisir/

    1. Merci pour ce commentaire
      Je connais le site de cartogriffe. Très bon blog spécialisé dans la création de cartes imaginaires.

Leave a Comment

Vous avez aimé cet article?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*
*