Écrire et être lu

Prenez en main votre vie d'auteur

Comment écrire une bio d’auteur qui déchire

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  

En ce qui me concerne, je considère qu’écrire sa bio est un exercice compliqué. Je trouve difficile de parler de soi sans paraître pompeux et tout en essayant d’être vendeur. Et puis, comment parler de soi ? À la première personne ? À la troisième ? Et de quoi parler exactement ?

C’est pourtant la bio d’un auteur qui va donner des indications à ses lecteurs sur qui il est, ce qu’il écrit, à quoi ils doivent s’attendre en choisissant ses livres et en quoi il est différent des centaines d’autres sur le marché.

C’est comme une carte de visite, et cette carte est visible depuis votre page Amazon, votre site auteur, votre page Facebook et la 4e de couverture de vos livres… il vaut donc mieux qu’elle soit bonne !

Lorsque j’ai publié mes premiers écrits sur Amazon, je sentais qu’il était important de compléter le champ de la biographie. Alors j’en ai inséré une, mais sans prendre le temps de m’informer sur ce qu’est une bonne biographie ni sur comment la rédiger. J’ai donc pondu un truc vite fait :

« Jérôme Vialleton est né en France en 1976. Il se découvre très tôt une passion pour les histoires et aime en inventer pour s’amuser lui-même et surtout les autres. Après plusieurs années d’expérience dans le monde de la nouvelle, du théâtre et de l’improvisation, il se lance dans celui de l’écriture pour la jeunesse. “Charlie et le magicien invisible” est son premier roman. »

Ceux qui se sont endormis pendant la lecture de ces cinq lignes sont évidemment pardonnés, et je m’excuse d’avoir infligé cela aux yeux du monde.

Certes c’est factuel et concis, mais cela ne révèle rien de la personne que je suis ou de ce qui se trouve dans mes écrits. La lecture de cette biographie a autant d’intérêt que celle du mode d’emploi d’une agrafeuse de bureau. Tout le monde s’en fout.

Il convenait donc de changer cela en urgence avec un minimum de recherches et de réflexion.

Écrire une bio pour le bon livre

Pour cet exercice, il est très important de faire le distinguo entre les livres pratiques et les fictions, car l’angle de rédaction sera sensiblement différent entre les deux.

Pour un livre pratique, votre bio d’auteur est a-bso-lu-ment essentielle, voire même vitale pour le succès de votre ouvrage. Elle est presque plus importante que le contenu du livre lui-même, car c’est l’autorité de l’auteur sur le domaine abordé qui lui donne sa valeur. C’est l’argument marketing sur lequel vous devez (presque) tout miser.

En ce qui concerne les auteurs de fiction, votre biographie sera rarement le point le plus important pour la vente de votre roman, mais un bon écrivain sait créer et entretenir une espèce de relation avec ses lecteurs. Il est donc intéressant de leur donner un aperçu de qui il est et de quelle est son autorité, son expertise sur le sujet qu’il traite.

Comment écrire une bio d’auteur

Une biographie doit normalement se structurer autour de quatre parties :

  1. Une introduction en ouverture
  2. Aborder les thèmes de vos écrits,
  3. Mentionner ce qui fait votre autorité,
  4. Ajouter la petite touche personnelle

1 — Une introduction en ouverture

La première phrase est le concentré suprême de votre biographie. Celle que vous sortiriez si on vous demandait de vous présenter en 5 secondes chrono.

Pour cela, elle doit évidemment inclure votre nom, mais aussi le titre de votre dernière publication.

Par exemple :

  • Livre pratique : « Robert Surjus est électricien de métier, gérant de l’entreprise Tout’élec à Lyon et auteur du livre Changez une ampoule vous-même »
  • Fiction : « Chantal Fleurbleue est poète, écrivaine et auteure du roman Un été avec toi. »

Sur les versions numériques de votre biographie, n’oubliez pas d’insérer un lien, sur votre nom ou celui de votre livre, vers votre site auteur et/ou votre page de vente.

2 — Aborder les thèmes de vos écrits

Ici, c’est plutôt simple : de quoi parlent vos écrits ? faites-vous dans la fiction ou la non-fiction ? Combien de livres avez-vous publiés ? Quels sont les centres d’intérêt de vos livres ?

  • Livres pratiques : « Plus connu pour ses romans de science-fiction, il a également écrit des essais d’astronomie et de physique quantique »
  • Fiction : « Elle a passé la dernière décennie à lire et à écrire des thrillers dont les personnages transpirent le réalisme, »

Bref, donnez une idée de ce que le lecteur trouvera dans vos livres.

3 — Mentionner ce qui fait votre autorité

L’un des principaux objectifs de votre bio est de mettre en avant votre autorité. Vous devez faire fi de votre modestie naturelle et faire la liste de vos compétences et qualifications pour convaincre le lecteur que c’est votre livre qu’il lui faut.

Évitons tout de même l’étalage de votre curriculum vitae. On se fiche que vous ayez eu le bac avec mention ou des bons points à la maternelle. Ne citez que les preuves d’autorités qui ont un lien direct avec votre livre : diplômes, récompenses ou même une passion pour un domaine particulier :

  • Robert anime un atelier d’écriture au sein du campus de l’université de Lille,
  • Jean a remporté le concours de nouvelles d’Aix-en-Provence en 2016,
  • Lucie est conservatrice au musée archéologique de Strasbourg et a étudié l’antiquité romaine pendant de nombreuses années,
  • Camille a passé sa jeunesse à voyager à travers le monde, apprenant l’histoire des pays et empruntant le chemin de ses personnages,
  • Bastien a écrit toute sa vie. Il a commencé à créer des personnages et à inventer des histoires dès la 5e.

Pour les auteurs de livres pratiques, cette partie est très importante. C’est celle qui fera la preuve, à vos lecteurs potentiels, que vous savez de quoi vous parlez.

Pour les auteurs de fiction, il peut être intéressant de vous étendre plus sur le pourquoi vous écrivez dans ce genre ou pourquoi vous écrivez sur tel ou tel sujet.

4 — Ajouter la petite touche personnelle

Votre bio sur la page auteur Amazon doit contenir un minimum de 100 mots, mais vous n’avez tout de même pas le loisir d’expliquer ce qui vous a poussé à devenir auteur, le nom de votre prof de français au collège ou le sobriquet de votre poisson rouge.

Pour autant, il faut que votre bio vous ressemble. Qu’elle parle de vous et ne ressemble pas à ma pathétique biographie du début. Vous devez y ajouter de la couleur avec un élément qui vous définit, sans forcément de lien avec l’écriture, mais qui vous rend intéressant. Cela peut être :

  • Un détail sur votre lieu de vie : « Il a ouvert un cabinet d’avocat à Toulouse. »
  • Un aperçu de votre mode de vie : « Rachel passe ses étés dans les Vosges avec ses trois chiens et ses quatre enfants. »
  • Un clin d’œil sur le type de personne que vous êtes en illustrant un trait de caractère. Votre sens de l’humour par exemple avec « Il échoue toujours aux questions Littérature du Trivial Poursuit. »

En montrant qui vous êtes aux lecteurs, vous leur donnez une chance de s’identifier à vous et cela peut achever de les convaincre d’acheter votre livre.

Des astuces de pro du marketing

Maintenant que vous avez les bases pour écrire une bio d’auteur qui déchire, voici quelques conseils que j’ai relevés sur divers blogs de professionnels du marketing anglophone pour rentrer plus dans le détail :

Faites court

« Les gens ne veulent pas lire des bios interminables ! Restez en dessous des 300 mots. Indiquez seulement les éléments les plus importants et soyez le plus succinct possible. Si vous avez gagné beaucoup de récompenses, ne citez que les plus prestigieuses. Même chose si vous avez publié plusieurs livres, n’indiquez que les trois plus connus. » – Joel Pitney

Développez votre marque personnelle

« Si vous avez développé un slogan, utilisez-le dans votre bio. Par exemple, certains des best-sellers du New York Times que je coache ont des slogans très puissants du style : “Devenez un couple plus connecté”, “La guide des femmes vers la confiance en elle-même”, “Le conteur d’histoire le plus aimé de l’état d’Ohio” — Rob Eagar

Écrivez à la troisième personne.

“Écrire à la première personne est bon pour la bio de votre site auteur, mais pour tout le reste, faites-le à la 3e personne. C’est plus professionnel.” – Joel Pitney

Gardez votre bio à jour et encouragez vos lecteurs à resté connectés.

“Ajoutez les récompenses récemment reçues, les apparitions dans les médias, les critiques élogieuses et, évidemment, les nouvelles publications. Si vous avez un site web et une liste email, encouragez les lecteurs à s’y inscrire.” — Rachel Cone-Gorham

Voyez grand

“Certains auteurs ne voient pas ce qu’ils pourraient dire à leur propre sujet, mais le simple fait d’avoir écrit un livre vous rend assez important pour écrire une bio de trois ou quatre lignes ! Soyez créatif sur ce que vous possédez et qui pourrait intéresser les lecteurs. Ne soyez pas timide !” – Joel Pitney

Utilisez votre bio pour promouvoir d’autres livres que vous avez écrits.

“C’est un outil marketing qui peut servir à orienter les lecteurs vers vos autres livres. Par exemple, si le premier livre d’une série a le plus l’attention du public, utilisez votre bio pour rappeler l’existence des autres livres de la série. Vous pouvez dire ‘Jeanne est l’auteure du succès populaire ‘Les flammes pourpres’ qui a lancé la série palpitante des flammes avec les livres ‘Les flammes émeraudes’ et les ‘Les flammes éternelles’. – Rob Eagar

En conclusion

Et ma bio nullissime ? me direz-vous. Est-ce que je l’ai modifié ? Bien sûr que oui ! Car quel est l’intérêt de faire des recherches et d’amasser des informations et des conseils si on ne les met pas en pratique ?

Vous voulez voir le résultat ?

Jérôme Vialleton était un passionné d’écriture longtemps avant de publier ‘Charlie et le magicien invisible’. Depuis des décennies, il saute sur toutes les occasions pour créer des personnages geeks et inventer des histoires de justiciers héroïques, de créatures sadiques ou d’événements inexpliqués. Il n’arrête jamais d’écrire et il aime faire rire ses lecteurs autant qu’il apprécie de les voir frissonner.

Très investi dans le monde de l’auto-édition, il tient le blog ecrire-et-etre-lu.com dans lequel il aide les auteurs indépendants en les conseillant sur l’écriture, la publication et la promotion de leur roman.

Fier papa de deux crapules (une grande et un petit), il les met en scène dans les aventures de Charlie. Des récits pour les enfants de 8/12 ans qui mêlent rêve, humour et imagination.

Enfin, ses spaghettis a la carbonara sont légendaires.”

Mieux, non ? Un concentré de ma maigre personne en 137 mots, et il me reste de la place pour l’étoffer avec mes futures publications. Avez-vous repéré les diverses parties ?

L’ouverture : Il s’agit de la première phrase évidemment. J’en ai profité pour insérer des liens vers mon site auteur et vers la page Amazon de mon roman.

Les thèmes : J’y intègre la notion de geek  très présente dans mes productions et j’aborde le type d’histoires qui ont mes préférences (justicier, monstre ou fantastique) en mettant l’accent sur l’humour et le frisson recherché.

L’autorité : C’est le moment ou jamais de placer une référence au blog. Si des auto-édités s’intéressent à ma bio, ils auront peut-être envie de me rendre une visite. Cela montre aussi que je m’investis dans l’écriture et que je ne suis pas un dilettante.

Je mets également mon rôle de père en avant, car j’écris des livres pour enfant. Cela compte dans mon autorité. “Je connais les enfants et je sais ce qu’ils aiment” C’est le message que j’essaie de faire passer.

La touche personnelle : La référence aux spaghettis bien sûr, mais pas seulement. Elle se reflète dans le vocabulaire employé. J’aurais pu parler de mes “enfants”, mais le terme de “crapules” donne un côté plus attachant (et il est plus proche de la réalité 😉 )

Maintenant, c’est à vous. Sautez à la case commentaire et écrivez le premier jet de votre nouvelle biographie. Passez par chacune des étapes : Ouverture, Thème des écrits, Expertise et Touche personnelle.

Considérez cet essai comme un brouillon, un premier jet. Vous pourrez ensuite revenir dessus et la modifier tranquillement, à chaque fois que vous aurez une meilleure idée.

C’est à vous, écrivez-vous une bio qui déchire !

Image parLothar Dieterich de Pixabay 


Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Précédent

Convertir les visiteurs en lecteurs avec l’appel à l’action

Suivant

Définition : le personal branding

  1. Tobias

    Un article intéressant pour la bio d’auteur qui est souvent un casse-tête !
    Comme beaucoup, j’ai recommencé la mienne dix fois et elle ne me plait toujours pas.
    Merci Jérôme.

  2. ilane de Koppel

    Comme vous ma première bio était nullissime, puis je les modifiée, remaniée, était à l’essentiel et finalement je pense qu’elle n’est pas trop mal même si j’ai tout de même un doute !
    Pour être organisatrice d’un salon du livre dans ma région, je reçois beaucoup de bio et je peux assurer que certains confondent Bio et CV ou Bio et explication-de-tas-de-choses-inutiles-dont-tous-le-monde-se-fiche ! c’est même parfois affligeant !
    La lecture de votre article devrait être obligatoire….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

Téléchargez vos eBooks gratuitement

"Plan Marketing pour auteur - Vendez votre livre"

"Les 5 obligations légales et fiscales d'un auteur indépendant"